Actualités Mandat du Canada pour les véhicules électriques : toutes les ventes seront rechargeables ou...

Mandat du Canada pour les véhicules électriques : toutes les ventes seront rechargeables ou à pile à combustible d'ici 2035

0

Mardi, le Canada a dévoilé le cadre d’un mandat pour les véhicules électriques pour 2035.

Le mandat, connu sous le nom de Norme de disponibilité des véhicules électriques, augmentera progressivement le nombre de « véhicules zéro émission » jusqu’à ce qu’ils représentent 100 % des ventes de voitures neuves au Canada. Il prévoit 20 % de ventes de véhicules zéro émission en 2026, et 60 % en 2030 avant de supprimer les ventes de véhicules thermiques classiques après 2035.

Production du BrightDrop EV600

Aux fins du mandat, « zéro émission » comprend les véhicules électriques à batterie, à hydrogène et électriques rechargeables. Ce dernier peut faire référence aux hybrides rechargeables, dont certains seront autorisés en vertu d’une règle californienne qui vise à interdire les voitures à essence d’ici 2035.

Les constructeurs automobiles devront démontrer leur conformité en accumulant des crédits pour les ventes de véhicules éligibles. Ils peuvent également gagner des crédits supplémentaires pour les véhicules électriques vendus avant 2026, ainsi que pour la construction d’une infrastructure de recharge. Les entreprises disposant d’un surplus de crédits pourront alors les vendre à celles qui n’atteindront pas leurs objectifs de vente, a rapporté la SRC .

Rendu de l’usine de batteries Northvolt Six au Québec, Canada

Le Canada suit à la fois le gouvernement fédéral américain et la Californie dans certains aspects de sa politique relative aux véhicules électriques. Comme les États-Unis, il dispose d’un crédit d’impôt national pour les véhicules électriques . Mais un mandat pour les véhicules électriques placerait le Canada devant les États-Unis

« La Norme de disponibilité des véhicules électriques aide le Canada à suivre le rythme des États-Unis, du Royaume-Uni, de l’Union européenne et de plusieurs autres grandes économies qui prennent toutes des mesures pour réduire les émissions et mettre davantage de véhicules électriques sur les routes », a déclaré le gouvernement canadien. dans un communiqué sur les normes.

Les règles fédérales américaines proposées en matière d’émissions prévoient jusqu’à 67 % de ventes de véhicules électriques d’ici 2032, mais n’imposent pas les véhicules électriques. Cela n’a pas empêché la Chambre des représentants de voter pour bloquer les nouvelles règles , estimant à tort qu’elles constituent un mandat.

La politique de l’administration Biden en matière de véhicules électriques, qui met l’accent sur l’approvisionnement local en batteries et en matières premières, a en partie permis des projets de fabrication de batteries récemment annoncés au Canada, comme l’ usine de batteries Northvolt de 5,2 milliards de dollars au Québec, dont l’ouverture est prévue en 2026. General Motors a également été construire des fourgonnettes électriques BrightDrop au Canada, bien qu’elle ait interrompu la production en juillet.


Avec des reportages supplémentaires de Bengt Halvorson

Article précédentLa France semble locale, exclut la Chine avec une nouvelle incitation aux véhicules électriques
Article suivantNio ET7 parcourt 650 miles avec 150 kWh avec une batterie semi-solide
L'équipe de rédaction de Pilote-Vert.com.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici