Actualités Le Lexus RZ 300e 2024 arrive avec une autonomie de 266 milles,...

Le Lexus RZ 300e 2024 arrive avec une autonomie de 266 milles, un prix inférieur

0

Lexus ajoute une version moins chère et à plus longue autonomie de son multisegment électrique RZ pour l’année modèle 2024.

Appelée RZ 300e, la nouvelle variante est dotée d’un groupe motopropulseur à traction avant à moteur unique et d’un bloc-batterie CATL de 72,8 kWh, contre le groupe motopropulseur à traction intégrale à deux moteurs et un bloc de 71,4 kWh de Prime Planet Energy (une coentreprise de Panasonic et Toyota, société mère de Lexus) dans le modèle RZ 450e existant.

La soustraction d’un moteur fait passer la puissance de 308 ch dans le RZ 450e à 201 ch. Mais le RZ 300e devrait offrir une autonomie nettement supérieure à celle du modèle à double moteur. Lexus estime 266 miles avec des roues de 18 pouces. Le RZ 450e est évalué par l’EPA à 220 milles sur des roues de 18 pouces et à seulement 196 milles sur les roues de 20 pouces en option.

Lexus RX 2024

Au prix de 55 150 $ (y compris des frais de destination obligatoires de 1 150 $) en version de base Premium avec roues de 18 pouces. Le RZ 300e coûte également 3 500 $ moins cher que le RZ 2023 au niveau de base. Lexus proposera également la version Premium avec des roues de 20 pouces pour 56 390 $, tandis que la version Luxe supérieure commence à 60 880 $.

Les mêmes options de roues et les mêmes niveaux de finition Premium et Luxury sont conservés pour le RZ 450e. Mais le prix augmente de 200 $, ce qui porte le prix de base à 59 850 $ avec destination. Sinon, les changements sont minimes.

Il s’agit de la deuxième année modèle du RZ , qui est lié aux Toyota BZ4X et Subaru Solterra. Alors que Lexus vend le UX 300e en Europe depuis 2020, le RZ est le premier véhicule électrique de la marque de luxe aux États-Unis.

Lexus RX 2024

Comme Lexus a fixé le prix du RZ, elle donne vraiment la priorité aux fonctionnalités et non à l’autonomie . Le RZ 300e offre désormais un peu plus de ce dernier, tout en sautant plusieurs fonctionnalités techniques qui distinguent la version globale, notamment la direction électrique et un étrier de direction .

Lexus vise à passer au tout électrique à batterie d’ici 2030 – un point de vue assez différent de celui de la société mère Toyota, qui pense toujours que 85 % de ses nouveaux véhicules américains auront encore des sorties d’échappement à ce stade.

Article précédentBiden et VW soutiennent le connecteur de charge Tesla EV, désormais standard
Article suivantAudi et Porsche proposent un câble de recharge mobile plus sûr pour les modèles EV et PHEV
L'équipe de rédaction de Pilote-Vert.com.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici