Actualités Ineos dévoile le SUV électrique Fusilier et met l'accent sur l'option d'extension...

Ineos dévoile le SUV électrique Fusilier et met l'accent sur l'option d'extension d'autonomie

0

Ineos Automotive a annoncé vendredi un SUV électrique, avec un groupe motopropulseur à autonomie étendue en option.

Appelé Fusilier, le nouveau modèle partage l’apparence générale du SUV à combustion interne Ineos Grenadier actuellement en production, mais est légèrement plus court et plus bas, selon un communiqué de presse d’Ineos. Il utilisera une plate-forme dédiée aux skateboards composée principalement d’acier, avec des portes et des fermetures en aluminium, a indiqué la société.

Ineos Fusilier

Ineos souligne également certaines caractéristiques de style visant à réduire la traînée aérodynamique, notamment les bords et coins chanfreinés, les poignées de porte encastrées, les évasements d’ailes intégrés, les marchepieds latéraux et les plaques de protection, ainsi que les volets de calandre actifs.

Aucun détail sur l’un ou l’autre des groupes motopropulseurs n’a été fourni, mais Ineos a suggéré que le groupe motopropulseur entièrement électrique aurait des applications limitées. Les véhicules électriques sont adaptés aux « trajets plus courts et aux livraisons urbaines », a déclaré le président d’Ineos, Jim Ratcliffe, dans un communiqué, ajoutant que l’entreprise estimait qu’un groupe motopropulseur à autonomie étendue était nécessaire pour d’autres utilisations.

Ineos Fusilier

Le Fusilier sera construit sous contrat par Magna dans les installations de cette société à Graz, en Autriche. Ineos et Magna ont annoncé l’année dernière leur intention de lancer un SUV électrique , affirmant à l’époque que ce modèle serait lancé en 2026.

Magna construit actuellement les SUV électriques Fisker Ocean et Jaguar I-Pace et a déclaré qu’elle pouvait augmenter l’autonomie des véhicules électriques de 30 % , en partie avec les bons logiciels et commandes. La marque Scout de Volkswagen se serait tournée vers Magna pour l’aider à développer ses véhicules électriques, dont le premier est attendu fin 2026, mais elle a également récemment inauguré une usine de 2 milliards de dollars en Caroline du Sud qui pourrait à terme produire jusqu’à 200 000 véhicules par an.

Article précédentEst-il juste que les chargeurs de véhicules électriques soient autorisés là où les stations-service ne le sont pas ?
Article suivantLa berline chaude de Renault pour l'Europe coûte moins cher que n'importe quel véhicule électrique du marché américain
L'équipe de rédaction de Pilote-Vert.com.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici