Actualités Honda s'engage dans un centre de véhicules électriques de 11 milliards de...

Honda s'engage dans un centre de véhicules électriques de 11 milliards de dollars au Canada, qui débutera en 2028

0

Honda a annoncé jeudi son intention d’étendre sa chaîne d’approvisionnement de véhicules électriques au Canada, dans une démarche qui, selon elle, reconnaît « l’attractivité à long terme de l’écosystème canadien de fabrication de véhicules électriques ».

L’investissement est important – 11 milliards de dollars américains, y compris les investissements des partenaires de coentreprise – mais il ne s’engage pas encore réellement dans une usine d’assemblage de véhicules électriques. Honda affirme avoir « commencé à évaluer les exigences liées à la construction d’une usine de véhicules électriques Honda innovante et respectueuse de l’environnement et d’une usine autonome de batteries pour véhicules électriques Honda à Alliston, en Ontario ».

Honda a fixé une date de démarrage prévue à 2028 pour l’usine, qui, selon elle, produirait jusqu’à 240 000 véhicules électriques par an, l’usine de batteries pour véhicules électriques produisant jusqu’à 36 gigawattheures par an. Honda maintiendrait le nombre actuel d’employés de 4 200 emplois dans l’usine, mais ajouterait 1 000 nouveaux emplois pour les installations liées aux véhicules électriques et aux batteries de véhicules électriques.

Honda Berline Concept – CES 2024

Ce qui est proposé comprendrait également une usine de traitement de matériaux pour batteries avec la société sud-coréenne POSCO, ainsi qu’une usine de séparation de batteries en coentreprise avec le géant chimique japonais Asahi Kasei, et Honda affirme que cela entraînerait des « emplois indirects importants » autour des sites.

On ne sait pas encore si les batteries de nouvelle génération joueront un rôle important dans cette nouvelle usine. Honda développe ses propres batteries à semi-conducteurs pour véhicules électriques et les considère comme la clé pour rendre les petits véhicules électriques plus abordables d’ici 2030 .

Le constructeur automobile indique qu’il recherche des incitatifs du Canada et de la province de l’Ontario pour ces installations.

Entre-temps, dans le cadre de sa première démarche vers la production de masse de véhicules électriques aux États-Unis, Honda établit un hub de véhicules électriques dans l’Ohio qui dépensera 700 millions de dollars pour rééquiper trois de ses usines là-bas et construire une nouvelle usine de batteries en coentreprise de 3,5 milliards de dollars avec LG Energy Solution . Ces installations auront la possibilité de mélanger des modèles à essence et des véhicules électriques sur la même ligne de production, et Honda a récemment déclaré que la première usine, à Marysville, dans l’Ohio, aurait la capacité de fabriquer des centaines de véhicules électriques par jour .

Concept Honda 0 Berline

Dans l’Ohio, elle assemblera des véhicules électriques construits sur la plate-forme EV de nouvelle génération de Honda , intégrant un nouveau processus de moulage sous pression avec des méga-machines de moulage plus grandes que celles utilisées par Tesla au Texas. Dans toutes les usines de l’Ohio EV Hub, en fonction de la capacité des batteries, Honda serait en mesure de fabriquer entre 300 000 et 500 000 véhicules électriques par an.

Dans le cadre d’un accord distinct, Honda assemblera également des véhicules électriques pour Sony-Honda Mobility , ces véhicules portant le nom Afeela et présentant une nouvelle vision du divertissement embarqué s’appuyant sur les atouts de Sony.

Article précédentLa Mini Aceman Urban EV s'adapte entre Cooper et Countryman
Article suivantDes commandes flexibles pourraient améliorer la fiabilité des stations de recharge pour véhicules électriques
L'équipe de rédaction de Pilote-Vert.com.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici